Don du sang, perte de soi?

Secours d’urgence, interventions chirurgicales, maladies du sang, cancers… Chaque jour, en France, 10 000 dons de sang sont nécessaires ! Et ce chiffre ne cesse d’augmenter. C’est le cri d’alarme lancé par l’Etablissement Français du Sang (EFS). Et d’ajouter qu’aujourd’hui, il n’existe aucun traitement ni médicament de synthèse capable de se substituer au sang humain. Donner son sang est donc un acte volontaire et bénévole irremplaçable.

Pourtant, en dépit de campagnes de communication de masse, sur les réseaux sociaux (par exemple la toute dernière en radio : « En 1h j’ai sauvé 3 vies« ) et de l’organisation d’événements, seulement 4% de la population française (médicalement apte) donne son sang.

C’est peu, on en conviendra. Mais ces donneurs sont précieux. Comprendre ce qui se passe pour eux devrait permettre de les fidéliser et partager leur expérience avec des donneurs potentiels pourrait être incitative. Dans une communication primée au Congrès de l’AFM 2019, Emmanuelle Boch apporte des clés de lecture de cette expérience du don du sang en adoptant une perspective bien particulière : celle de la dépossession volontaire.

Un appel à la dépossession

La dépossession volontaire et le don de sang

« La dépossession volontaire désigne un processus composé de trois phases (comportement de distanciation, rituels de dépossession, rupture émotionnelle) aboutissant à la séparation définitive, physique et psychologique, entre un individu et sa possession ». Se séparer de quelque chose auquel on tient est difficile. Cela implique un rituel de dépossession… Dans le cas du sang, qui passe par un prélèvement en milieu médical, en présence d’un intermédiaire (qui fait le prélèvement), ceci est impossible et ce sont là des différences entre le sang et un objet courant. Alors de quoi, parle-t-on quand une personne donne son sang ?

Aller au delà de la dépossession volontaire

Par une approche qualitative, combinant des entretiens (16), une immersion sur le terrain (ethnographie) et l’analyse des photos prises (par la chercheuse mais aussi par les participant.e.s), Emmanuelle Boch montre que le don de sang peut se comprendre selon les différentes transformations subies par le sang lors de son passage du corps du donneur à celui d’un ou de plusieurs receveurs.

  • De Invisible à Visible : au moment du don (prélèvement), le sang devient visible ; c’est d’ailleurs ce qui permet au donneur de se rendre compte que son don est effectif
  • De Indivisible à Divisible : donner son sang implique de se séparer d’une partie de soi
  • De l’Intérieur à l’Extérieur du corps : ici s’opère un double mouvement : « d’une part, le sang est extrait du corps grâce au protocole médical; d’autre part, le prélèvement correspond à un geste invasif qui pénètre le corps. Ce protocole est assez contraignant et le donneur n’est pas en position de gérer son don. »
  • d’un Sang impur à un Sang neutre : le sang est stocké dans des poches et nettoyé… de tout ce qui faisait l’identité du donneur (notamment symboliquement)
  • d’un Sang identifié à un sang indépendant : le sang passe d’un corps individuel au corps social. Les donneurs imaginent ce que leur sang va/pourrait devenir.

Maintenant que vous comprenez un peu mieux ce qui se passe lorsque l’on donne son sang, êtes-vous plus enclin.e à le faire? Et si vous le faites déjà, il y a de bonnes chances que vous voyez votre don d’une autre manière.

Boch Emmanuelle (2019), Le modèle de la dépossession volontaire est-il adapté à tous les types de don ? Le cas du don de sang, 35ème Congrès de l’Association Française du Marketing, Le Havre, 15-17 mai. Prix de la Meilleure Communication

Publicités
Cet article, publié dans Divers, marketing social, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s